WLTP - Nouveaux standards pour les valeurs de consommation

Qu’est-ce que la procédure WLTP ? Nous expliquons ci-après les faits les plus importants.

Qu’entend-on par WLTP?
Cet acronyme de l’anglais «Worldwide Harmonised Light-Duty Vehicles Test Procedure» signifie en français «procédure d’essai mondiale harmonisée pour les voitures particulières et véhicules utilitaires légers». Il s’agit d’une nouvelle procédure de mesure pour déterminer les émissions de gaz d’échappement des véhicules.

À partir de quand la procédure WLTP s’applique-t-elle?
La procédure WLTP est progressivement mise en place dans l’Union Européenne et en Suisse depuis septembre 2017. À partir du 1er septembre 2018, tous les véhicules neufs nouvellement immatriculés - donc également les modèles existants - doivent subir un contrôle selon la procédure WLTP.

Pourquoi la procédure WLTP a-t-elle été introduite?
La procédure WLTP prend en considération un profil de conduite plus proche de la conduite au quotidien que le «nouveau cycle européen de conduite» (NEDC) utilisé jusqu’à présent. En effet, le NEDC est similaire à un essai de laboratoire artificiel dont le rôle essentiel est de permettre de comparer des véhicules différents, sans toutefois refléter leur consommation réelle de manière réaliste. Alors que jusqu’à présent les valeurs de consommation étaient mesurées dans des conditions de laboratoire abstraites, la nouvelle procédure indique des valeurs de consommation et d’émission de CO2 plus proches de la réalité.

En quoi la procédure WLTP se distingue-t-elle de la NEDC?
Comparaison
NEDC
WLTP
Durée
20 min.
30 min.
Distance
11 km
23 km
Vitesse maximale
120 km/h
131 km/h
Vitesse moyenne
34 km/h
47 km/h
Phases
Deux phases: conduites en milieu urbain et sur route
Jusqu’à quatre phases: vitesse faible, vitesse moyenne, vitesse élevée et vitesse très élevée
Température de démarrage
23 °C
14 °C
Proportion de ralenti
25 % de ralenti
13 % de ralenti
Équipement spécial
L’équipement spécial n’est pas pris en compte
L’équipement spécial est pris en compte en ce qui concerne le poids, l’aérodynamique et la consommation d’énergie en mode veille
Que signifient RDE et PEMS?
RDE est l’acronyme de l’anglais «Real Driving Emissions» qui signifie «Émissions en conduite réelle», il décrit le cycle de mesure sur route. Les mesures s’effectuent donc sur la voie publique, et non pas dans des conditions d’essai standardisées sur un banc d’essai, comme c’est le cas dans le cadre de la procédure WLTP. Lors de la mesure RDE, les mesures sont effectuées à l’aide d’appareils PEMS (systèmes de mesure portables des émissions). La procédure RDE est prise en compte dans la ligne directive WLTP pour le contrôle des véhicules d’essai.

Quels sont les problèmes liés au passage à la procédure WLTP?
  • Les frais d’homologation (=autorisation) selon la procédure WLTP sont nettement supérieurs par rapport à la procédure NEDC (facteur 2,5)
  • Les frais d’homologation et l’étendue du contrôle pour chaque variante de groupe moteur-boîte de vitesses sont nettement plus élevés (+ 4-5 semaines de plus par rapport à la procédure NEDC)
  • Au sein du groupe Volkswagen, il faut déterminer de nouvelles valeurs en un laps de temps très court pour plus de 260 variantes de groupe moteur-boîte de vitesses. En effet, les constructeurs n’ont que 13 mois à partir de l’entrée en vigueur de la loi
  • Comme VW AG souhaite présenter à ses clients des valeurs de CO2 ultra-personnalisées, il a pour objectif de calculer l’incidence de tous les équipements optionnels (rien que pour une Golf, cela représente 2 millions de possibilités de combinaisons) sur les émissions de CO2.
  • Il faut tenir compte d’autres exigences légales qui viennent s’ajouter à la procédure WLTP, comme la procédure RDE en combinaison avec le montage de filtre à particules sur les moteurs à essence.
  • Contrairement à ce que le qualificatif «Worldwide harmonized» de la procédure semble indiquer, les autorités compétentes ne sont pas parvenues à instituer une procédure d’essai valable dans le monde entier. Cela signifie que des tests d’homologation séparés pour l’Europe, la Chine, les États-Unis,etc. subsistent. Pour une entreprise présente dans le monde entier offrant une large gamme de produits, cela mobilise d’énormes moyens.
Qu’est-ce qui change pour les clients à partir de septembre 2018?
  • À partir du 1er septembre 2018, tous les véhicules de tourisme désormais importés en Suisse doivent être homologués selon la procédure WLTP. Cette mesure s’applique également aux véhicules utilitaires légers (catégorie N1 II et III; catégorie N2)
  • Les véhicules importés en Suisse et dédouanés avant cette date peuvent aussi être homologués après le 1er septembre 2018.
  • Avec l’application de la procédure WLTP, il y aura de nouvelles valeurs de consommation et d’émissions
  • Pour les véhicules homologués selon la procédure WLTP, jusqu’à la fin 2020, le certificat de conformité (CoC) mentionnera aussi bien les valeurs de CO2 selon la procédure NEDC que celles selon la procédure WLTP. Ces valeurs NEDC seront calculées selon une procédure mise au point par l’Union Européenne sur la base des valeurs WLTP mesurées. Il s’agit de «valeurs NEDC corrélées».
  • Le NEDC reste la base de calcul jusqu’en 2020 pour la surveillance des valeurs limites de CO2 pour les flottes des constructeurs. Ensuite, les valeurs limites pour les flottes seront converties en valeurs WLTP.

Les clients peuvent-ils commander des véhicules avant ou après le 1er septembre 2018 pour lesquels il n’existe pas encore de certification WLTP et qui seront livrés plus tard? Par quel canal d’information les modifications éventuelles des indications de consommation seront-elles communiquées?
En l’absence de valeurs WLTP, le client commande l’ancien modèle précédent NEDC, et il sera informé dans une fenêtre contextuelle que des changements peuvent concerner ce modèle. Lors de la commande, les clients reçoivent une lettre d’information qu’ils doivent signer indiquant que les valeurs WLTP ne sont pas encore disponibles et que les indications de consommation peuvent changer.

Des commandes avec un avenant au contrat seront homologuées avec la dernière norme antipollution selon le standard d’essai WLTP. Ceci englobe également l’essai RDE. Comme l’introduction du standard WLTP coïncide avec le changement d’année-modèle, en plus de la nouvelle homologation, il peut y avoir des modifications des données techniques et de détails d’équipements. L’indication apparaîtra dans les documents contractuels.
Dès que les valeurs seront disponibles, le garage AMAG s’adressera de manière active à ses clients pour obtenir d’eux une confirmation écrite de prise en main du véhicule.

Comment les clients seront-ils informés de retards de livraison?
Comment les clients apprendront-ils qu’ils peuvent à nouveau commander le véhicule qu’ils souhaitent?
  • Nous informerons nos clients de l’avancement de leur commande.
  • Le configurateur de la marque respective représentera successivement tous les véhicules homologués selon la procédure WLTP.
  • Dès que les autorisations des autorités compétentes seront disponibles, nous livrerons les véhicules le plus vite possible à nos clients.